indiquer


indiquer

indiquer [ ɛ̃dike ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1510; lat. indicare
1Faire voir d'une manière précise, par un geste, un signe, un repère, un signal. désigner, montrer, signaler. Indiquer qqch. du doigt, du regard. L'horloge indique deux heures; les aiguilles indiquent l'heure. Le panneau indique la direction à prendre. Le voyant indique le niveau d'huile. donner.
2Faire connaître à qqn (la chose ou la personne qu'il a besoin ou envie de connaître). Pouvez-vous m'indiquer un bon médecin, un hôtel convenable ( recommander) , comment y aller ( 1. dire) , quand arrive le train ? C'est lui qui m'a indiqué ce moyen. apprendre, enseigner, fournir. « Je me rallie d'avance à la solution que vous m'indiquerez » (Romains). Spécialt (en parlant d'un document écrit) Indiquer le cours d'une valeur. coter. Dictionnaire indiquant tous les emplois d'un mot. donner, énumérer.
Déterminer et faire connaître (une date, un lieu choisis pour une rencontre, une réunion). fixer. « vous pourriez vous-même en indiquer le moment [de l'entretien] » (Laclos). À l'endroit indiqué, à l'heure indiquée.
3(Sujet chose) Faire connaître (l'existence ou le caractère de qqn, qqch.) en servant d'indice. annoncer, attester, déceler, dénoncer, dénoter, manifester, marquer, révéler , signaler, témoigner, trahir. Les traces de pas indiquent le passage du fugitif. « Son regard n'indiquait rien d'autre qu'une curiosité pénétrante » (Romains). Comme son nom l'indique.
4Arts Représenter en s'en tenant aux traits essentiels, sans s'attacher aux détails. dessiner, ébaucher, esquisser, tracer. Quelques hachures pour indiquer les ombres. Indiquer sommairement l'emplacement des fenêtres sur un plan. marquer. Par anal. L'auteur n'a fait qu'indiquer le caractère de ce personnage secondaire. esquisser.

indiquer verbe transitif (latin indicare) Désigner quelque chose, quelqu'un à quelqu'un, attirer son attention sur quelque chose ou quelqu'un par un geste, un signe précis : Il m'indiqua du regard la personne que je cherchais. Montrer quelque chose à quelqu'un, lui désigner, lui attribuer, etc., ce qui lui revient : On nous a indiqué nos chambres à la réception. Marquer quelque chose, comporter tel renseignement : Ma montre indique l'heure. Le panneau indique les horaires des trains. Donner à quelqu'un tel renseignement, tel conseil : Il m'a indiqué un bon moyen pour réussir. Révéler quelque chose, en être le signe ; dénoter : Sa pâleur indiquait combien il était mécontent. En parlant d'un artiste, suggérer en se limitant à l'essentiel, esquisser. ● indiquer (homonymes) verbe transitif (latin indicare) indiquant indican nom masculin indique indic nom masculin indiquent indic nom masculin indiques indic nom masculinindiquer (synonymes) verbe transitif (latin indicare) Montrer quelque chose à quelqu'un, lui désigner, lui attribuer, etc., ce...
Synonymes :
- désigner
Marquer quelque chose, comporter tel renseignement
Synonymes :
- préciser
- spécifier
Donner à quelqu'un tel renseignement, tel conseil
Synonymes :
- énoncer
- énumérer
Révéler quelque chose, en être le signe ; dénoter
Synonymes :
- déceler
- démontrer
- dénoncer
- dénoter
- refléter
- révéler
- témoigner de

indiquer
v. tr.
d1./d Montrer, désigner de manière précise. Indiquer qqch du doigt.
d2./d Faire connaître en donnant des renseignements. Indiquer le chemin à qqn.
d3./d Dénoter, révéler. Le signal vert indique la voie libre.
d4./d ART Esquisser. Indiquer les situations, les personnages.

⇒INDIQUER, verbe trans.
I. — Qqn/qqc. indique qqn/qqc. (à qqn) [Le suj. désigne une pers. disposée à donner une information, ou bien une chose conçue dès l'origine pour en donner une, ou présentée comme telle]
A. — Faire voir sans ambiguïté (dans un espace physique réel ou représenté).
1. Qqn1 indique qqn2/qqc.2 (à qqn3) (de/avec qqc.4). Synon. montrer, désigner. Indiquer qqn/qqc. d'un signe de tête, d'un mouvement de tête, de l'œil, du doigt. Un gentilhomme comme monsieur! — dit Montbaillard en indiquant le baron (GONCOURT, Ch. Demailly, 1860, p. 363). Il s'inclina et prit la place qu'elle lui indiquait d'un geste (GREEN, Moïra, 1950, p. 143) :
1. Elle m'indiquait avec une aiguille à tricoter les rondes inscrites sur une portée; cette ligne renvoyait, m'expliquait-elle, à telle touche du piano. Pourquoi? Comment? Je n'apercevais rien de commun entre le papier réglé et le clavier.
BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 24.
Emploi pronom. réciproque, rare. Deux amis d'un certain âge sortent ensemble dans la campagne, examinent, rêvent, ne se parlent pas, et s'indiquent seulement les objets avec leur canne (SENANCOUR, Obermann, t. 2, 1840, p. 170).
Indiquer que :
2. ... puis, — avec des regards furtifs jetés de droite et de gauche, et cet air trop mystérieux que prendrait un mime inexpérimenté pour indiquer aux spectateurs qu'il prépare un mauvais coup, — il [Gide] m'entraîne jusque dans l'arrière-boutique déserte...
MARTIN DU G., Notes Gide, 1951, p. 1361.
2. Qqc.4 indique qqn2/qqc.2 (à qqn3). [P. méton. Le suj. désigne une partie du corps (main, doigt, œil), le regard, ou un objet tenu en main pour montrer une direction, un endroit] Synon. désigner. Il s'animait, son doigt se mit à indiquer les cas, sur la vieille feuille de papier jaunie, comme sur une planche anatomique (ZOLA, Dr Pascal, 1893, p. 106).
Emploi abs. La danse des mains, dont l'une appelle et l'autre indique (COLETTE, Pays. et portr., 1954, p. 150).
3. Qqc. indique qqc. (à qqn). [Le suj. désigne une chose (instrument, symbole) conçue pour montrer visuellement qqc.]
a) [Le suj. désigne un appareil de mesure ou de simple signalisation, ou qqc. pouvant en tenir lieu, ou p. méton. une partie de l'appareil (aiguille, index, cadran, etc.)] Faire voir l'existence, la direction ou la mesure d'une variable. Sous ces emblèmes, les girouettes et les pavillons d'armateurs indiquaient le vent d'ouest (HAMP, Marée, 1908, p. 10). Quel ne sera pas notre étonnement de voir l'appareil de mesure dévier et indiquer la présence d'une certaine tension électrique (SOULIER, Gdes applic. électr., 1916, p. 73).
b) [Le suj. désigne la représentation graphique d'un espace] Faire voir l'emplacement, la présence, la disposition de qqc. Synon. localiser. La carte indiquait tel marais impraticable qui ne l'était point, et que les ennemis croyaient tel sur la foi du faux plan (CHAMFORT, Caract. et anecd., 1794, p. 117). Dans la face du cube les atomes des deux sortes sont répartis comme l'indique la figure 449 (FRIEDEL, Cristallogr., 1926, p. 409).
[P. méton. Le suj. désigne un élément de représentation symbolique] Synon. signaler :
3. Le prospecteur géophysicien (...) reporte [les résultats] sur une carte (...). Des couleurs conventionnelles facilitent (...) la lecture des résistivités. Les rouges indiquent ici les zones conductrices, et les verts, les zones les plus résistantes.
D.C.F.G., 1976.
c) [Le suj. désigne (le support d') un texte : couverture, page, formulaire ou un signe typogr.] Faire voir (le nom, l'emblème) de quelqu'un/quelque chose. Synon. montrer. L'italique indique le mot étudié. + (...) indique le type de construction syntaxique dans laquelle apparaît le mot vedette (GILB. Mots contemp. 1980, p. XIV).
Au passif. Sur le poinçon lui-même, les initiales du prénom et du nom de fabricant sont indiquées en lettres majuscules ou plus rarement minuscules, et généralement sans devise ou symbole (GRANDJEAN, Orfèvr. XIXe s., 1962, p. 36).
B. — Faire connaître, par mots ou symboles, sans ambiguïté.
1. Qqn1 indique qqn2/qqc.2 (à qqn3). [Le suj. désigne une pers. agissant volontairement ou à la demande du destinataire de l'information] Faire connaître à quelqu'un3 par mots ou symboles les informations lui permettant d'identifier quelqu'un2/quelque chose2.
a) Qqn1 indique qqc.2 (à qqn3)
) [Qqc.2 est un subst.] Vous qui êtes fort en Stendhal, pouvez-vous m'indiquer une édition lisible de la Chartreuse de Parme, et du Rouge et Noir? (FLAUB., Corresp., 1878, p. 79). Des personnes interviewées indiquèrent leur revenu familial (Tour. Fr., 1960, p. 13).
Au passif. Les prix des objets coûteux sont indiqués en guinées (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p. 36).
Indiquer qqc. comme + attribut de l'obj. Nous évitons généralement ce qu'on a soin de nous indiquer comme curieux, ainsi nous n'avons vu ni la colonie de Mettray, près Tours, ni l'hôpital des fous, à Nantes (FLAUB., Champs et grèves, 1848, p. 206).
Didact. Comme qqn l'indique, comme il est indiqué (quelque part dans le texte). Synon. dire, montrer. Et cependant n'est-il pas irrécusable, comme il l'indique lui-même, que chacun d'eux [ces dix sages célèbres], moralement, est infiniment supérieur à l'homme qui vivrait de la manière diamétralement opposée? (LALANDE, Raison et normes, 1948, p. 85). Comme il a été indiqué plus haut, les produits des études et recherches sont versés dans les recettes de l'école (Industr. fr. brasserie, 1955, p. 30).
) [Qqc.2 est une complétive]
Indiquer que. J'indiquais au jeune Arménien que, moi aussi, je croyais qu'il y a deux ou trois choses plus importantes que la vie (BARRÈS, Voy. Sparte, 1906, p. 117). Il faut cependant indiquer que certaines erreurs sont communes à Tarde et à Durkheim (Traité sociol., 1967, p. 47).
Indiquer comment. Nous avons indiqué comment les poissons pouvoient se rendre à volonté plus lourds ou plus légers, au moyen de leur vessie natatoire (CUVIER, Anat. comp., t. 5, 1805, p. 270).
Indiquer combien. Nous avons indiqué combien la densité du réseau norvégien a été précieuse pour le développement des conceptions relatives aux masses d'air et aux fronts (MAURAIN, Météor., 1950, p. 166).
Indiquer où. Elle (...) la somma de lui indiquer où sa fille avait pris une aussi scandaleuse leçon de choses (BOYLESVE, Leçon d'amour, 1902, p. 116).
Indiquer pourquoi. Tout ce qu'on peut affirmer, c'est que les gouvernements les plus centralisés de l'histoire, y compris ceux d'Afrique, favorisent la descendance paternelle, même en l'absence de système clanique bien caractérisé. Nous avons déjà indiqué pourquoi (LOWIE, Anthropol. cult., 1936, p. 292).
Indiquer + prép. + adj. interr. :
4. On vient de voir que, en cas d'avis non conforme du Conseil de la République, l'Assemblée Nationale doit procéder à une seconde lecture et on vient d'indiquer dans quelles conditions celle-ci doit avoir lieu.
VEDEL, Dr. constit., 1949, p. 487.
Rem. Le style didact. use volontiers des constr. de type et , et les accompagne souvent de vocables restrictifs (se borner à, se contenter de, ne... que..., etc.). Cf. III B. Mais je n'insiste pas davantage sur cette question, du moins pour le moment; j'ai voulu seulement indiquer les difficultés qu'on a à vaincre pour expliquer ces phénomènes optiques (H. POINCARÉ, Électr. et opt., 1901, p. 393). Aussi dans ce qui suit dégagera-t-on quelques grandes règles en se bornant à indiquer leur nature au passage (VEDEL, op. cit., p. 355).
) En partic.
[Qqc.2 désigne une zone de l'espace-temps] Faire connaître à quelqu'un par mots ou symboles les informations lui permettant de localiser ou d'approcher (cette zone).
♦ [Lieu] Enfin il en trouva un [revendeur], qui n'avait plus de billets, mais lui indiqua une agence (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p. 400). Je téléphonai à Gina et nous décidâmes de déjeuner ensemble, je lui indiquai un restaurant près du Luxembourg (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 185).
[Le lieu indiqué est, selon l'informateur (qqn1), de nature à plaire au destinataire (qqn3)] Synon. recommander. Ne pourriez-vous, monsieur, nous indiquer une promenade courte, facile et jolie si c'est possible (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Tic, 1884, p. 952).
Indiquer (un lieu) comme + attribut de l'obj. Je me suis fait conduire aux diverses maisons qu'on m'avait indiquées comme me pouvant convenir : j'en ai trouvé une charmante; mais d'un loyer beaucoup trop cher (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 123).
Emploi abs., fam. Vous êtes libre provisoirement! Mais il faudra venir à Beauvais!... Mon greffier vous indiquera! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 656).
♦ [Temps] Synon. fixer. Vers les quatre heures du soir, Carbon se trouva à ladite remise, rendez-vous indiqué la veille par Limoelan (Procès conspir. 1er Consul, t. 1, 1801, p. 11). Répondez-moi un mot, voulez-vous, à ce sujet, en m'indiquant l'heure à laquelle vous seriez chez vous un de ces jours (VILLIERS DE L'I.-A., Corresp., 1873, p. 177) :
5. Quoique le dîner ne fût indiqué que pour une heure, Julien trouva plus respectueux de se présenter dès midi et demi dans le cabinet de travail de M. le directeur du Dépôt.
STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 138.
[Qqc.2 désigne ce qu'il convient au destinataire (qqn3) de faire, selon l'informateur (qqn1)] Il [ce démon] sait nous indiquer de pieux devoirs à remplir; qu'il faut cultiver davantage ses proches; que cette femme dévote, sans famille, sans appui, a besoin d'être visitée (SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 2, 1834, p. 168). Fais bien tout ce que t'indiquera M. Lecointe (HUGO, Corresp., 1851, p. 35).
♦ Passif impers. + que. Il a été indiqué à propos du traitement en taillis sous futaie qu'il était généralement plus facile et toujours plus avantageux au point de vue économique de grouper par bouquets les réserves du même âge (COCHET, Bois, 1963, p. 92).
Rare. Indiquer de + inf. Bourdon l'arrête et lui indique de saluer d'abord Mme Vigneron (BECQUE, Corbeaux, 1882, IV, 7, p. 238).
MÉD., vx. [Correspond à indication I C et infra II A 1 a; qqc.2 désigne une prescription à suivre] Celle-là, dit Pécuchet, en désignant Victoire, la femme scrofuleuse, est un médecin! Elle reconnaît les affections et indique les remèdes (FLAUB., Bouvard, t. 2, 1880, p. 77).
Rem. Cette valeur de « convenance à une situation donnée » se retrouve en I B 2 passif et indiqué II.
[Qqc.2 était, selon le locuteur, caché] Synon. révéler. Fosca a bien indiqué le côté moraliste chez Degas, mais il faudrait compléter ce qu'il en dit par mes anciennes notes de journal (DU BOS, Journal, 1921, p. 39).
b) Qqn1 indique qqn2 (à qqn3)
) [Qqn2 désigne qqn de précis] Donner le nom de quelqu'un2 (en général pour le recommander). Je vous indique le citoyen Gamelin, recommandable par ses talents et par son patriotisme (FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 102).
Indiquer qqn2 comme + attribut de l'obj. Dumoulin, qu'on m'avait indiqué comme un des meilleurs imprimeurs de Paris, était très catholique (GIDE, Si le grain, 1924, p. 524).
En partic. Faire connaître (à la police ou à une autorité). Synon. signaler, dénoncer. Et le pire, dit-il, ce n'est pas encore ça. Non, ne prends pas l'air d'un type qui a des démangeaisons, qui se tortille avec des airs gênés : je ne l'ai pas indiqué à la police, Tchen. Ça va. Pas encore, du moins (MALRAUX, Cond. hum., 1933, p. 332).
Indiquer qqn comme + attribut de l'obj. Lise reçut l'ordre de se tenir prête pour être évacuée. Lacombe avait indiqué Lise Sennevilliers comme étant de mauvaises mœurs et indésirable pour la moralité des troupes allemandes. Et les Allemands, le plus possible, rejetaient vers la France ces éléments dangereux (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 38).
) [Qqn2 désigne le représentant d'une profession] Donner à quelqu'un3 les informations lui permettant de localiser (un membre de cette profession) :
6. ... il demanda à la portière, si elle ne pouvait pas lui indiquer un tonnelier. La portière n'en connaissant pas, il alla en chercher un, et trouva le Cen Louveau, qui travaille chez le Cen Baroux, rue de l'Échiquier...
Procès conspir. 1er Consul, t. 1, 1801, p. 39.
2. Qqc.1 indique qqc.2 (à qqn3). [Le suj. désigne une activité de la pers., ou le résultat de cette activité, ou un artéfact] Faire connaître à quelqu'un3 (une information, ou l'existence d'une information).
[Qqc.2 est un subst.] Mais la théorie elle-même des groupes de transformations, sa technique, n'étaient pas créées et rien n'indiquait la voie à suivre pour la créer (Gds cour. pensée math., 1948, p. 255). Un tableau permettra de connaître la population totale telle que l'indiquent les recensements (FONTENEAU, Conseil munic., 1965, p. 36) :
7. ... eh bien, ce phénomène paradoxal, qui au premier abord semble en contradiction avec la théorie, nous aurions dû le prévoir avant que l'expérience vienne nous l'indiquer...
METZGER, Genèse sc. cristaux, 1918, p. 137.
[Qqc.2 est une complétive] La comparaison entre l'économie réalisée en eau et l'amortissement joint à l'entretien des bassins indiquera s'il y a ou non avantage à leur création et dans quelle mesure (BOURDE, Trav. publ., 1929, p. 371).
En partic.
[Qqc.1 désigne un signe ling.] Une préposition indiquant la direction (BALLY, Lang. et vie, 1952, p. 78). Outre les infixes, le [langage documentaire] « Wru » utilise des suffixes numériques indiquant des relations de voisinage entre termes appartenant à une même classe (COYAUD, Introd. ét. lang. docum., 1966, p. 39).
Indiquer si. Signes + - qui, en algèbre, sont adjoints au module d'un nombre pour indiquer si ce nombre est positif ou négatif (COUFFIGNAL, Mach. penser, 1964, p. 34).
Au passif. (Être) indiqué (par les circonstances, par une situation). Être recommandé. Il eut à peine le temps de prononcer les paroles indiquées par la circonstance (GOBINEAU, Nouv. asiat., 1876, p. 90).
II. — Qqc.1 indique qqc.2/qqn2 (à qqn3). [Le suj. désigne un fait permettant, sans avoir été à l'origine conçu pour cela, d'induire un autre fait] Être l'indice de quelque chose; donner à penser que quelque chose/quelqu'un est présent ou existe; révéler telle caractéristique de quelque chose/quelqu'un. Synon. annoncer, attester, déceler, dénoncer, dénoter, exprimer, manifester, marquer, révéler, signaler, témoigner de, trahir. Les traces de pas indiquent le passage de qqn.
A. — Qqc.1 indique qqc.2 (à qqn3)
1. [Qqc.1 est un mot de la langue]
a) [Qqc.2 est un subst.] Il portait la blouse et les guêtres d'un campagnard chasseur. Son fusil seul indiquait l'aisance (FROMENTIN, Dominique, 1863, p. 7). Les terrains secondaires comprennent de vastes et épaisses formations calcaires et vaseuses indiquant des périodes de sédimentation tranquille (BOULE, Conf. géol., 1907, p. 131) :
8. Une chose qui fait la beauté de ces jolies figures féminines d'homme, ce sont les cheveux blonds, plantés comme les siens et où la raie se trouve naturellement au milieu de la tête, — indiquant peut-être un caractère femme, putain...
GONCOURT, Journal, 1860, p. 832.
MÉD., vx. [Correspond à I B 1 a ] Induire à prescrire. La force du pouls indiquait une saignée (LITTRÉ).
Rare. [Pas de déterminant avant le compl. d'obj.] À chaque instant, des ponts sur des mares, ce qui indique habitude de l'inondation (MICHELET, Journal, 1835, p. 202).
b) [Qqc.2 est une complétive] L'idée du trio en canon apparaît, du premier coup, avec la modulation si frappante de la fin. Mais rien n'indique que la tonalité soit mineure (ROLLAND, Beethoven, t. 1, 1937, p. 251).
Qqc.1 l'indique. Si au contraire je suis rejeté, comme tout l'indique, je m'en féliciterai pour moi-même (LAMART., Corresp., 1831, p. 192).
Emploi pronom. passif. Synon. se révéler, s'annoncer.
Qqc.2 s'indique par qqc.1 Elle [la mer] s'indiquait seulement par les milliers de petits clapotis discrets qui sont comme ses pulsations, les nuits de très beau temps (LOTI, Prime jeun., 1919, p. 266) :
9. ... chaque détonation résonna sèchement dans l'air rare et pur du matin et s'indiqua seulement, avant de se faire entendre, par une légère secousse imprimée au sol.
FROMENTIN, Été Sahara, 1857, p. 132.
Qqc.2 s'indique. Il [le vaste champ] n'était plus qu'un immense velours vert (...). Jamais si miraculeuse récolte ne s'était indiquée (ZOLA, Fécondité, 1899, p. 332).
2. En partic. [Qqc.1 est un terme métalinguistique : nom, mot, etc.] [Le] naturalisme (...) conduit [l'orfèvrerie] (...) aux curieuses élucubrations du modern-style, dont le nom indiquerait une origine anglo-saxonne à travers les arabesques végétales de Sir E. Burne-Jones (GRANDJEAN, Orfèvr. XIXe s., 1962, p. 75).
[Qqc.2 est une complétive] La langue tolère que l'on dise à la fois : un caractère mou et ferme, et, sans préciser plus : un homme de caractère. Elle nous indique par là combien arbitraire est la tentative de définir le caractère « objectivement » (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 52) :
10. Aussi bien la faute n'est-elle pas en définitive différente par son essence du péché lui-même, mais elle en diffère par (...) le nom qu'elle porte et qui indique quel sens la conscience lui donne.
Philos., Relig. 1957, p. 38-16.
Qqc.1 l'indique. Comme l'indique l'étymologie; comme le nom l'indique. Toute vraie pensée n'est qu'une réflexion, qu'un reflet. Réfléchir, comme le mot l'indique, c'est refléter (GIDE, Robert, 1930, p. 1329).
B. — Qqc.1 indique qqn2 (à qqn3). Être l'indice de la qualité de (quelqu'un). [Au long de la Loire] c'est partout la richesse du sol et du luxe, non pas celle de l'industrie. Ce ne sont pas des fermes, mais des maisons de plaisance; rien n'indique le peuple (MICHELET, Journal, 1831, p. 101). C'était un jeune garçon vêtu de brun avec des bas jaunes, ce qui indiquait un petit clerc de la paroisse (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 231).
III. — BEAUX-ARTS, LITT. Qqn1/qqc.1 indique qqc.2 [Correspond à indiqué I B; le suj. désigne en gén. l'artiste (qqn1), parfois un moyen d'expression (qqc.1)] Représenter (en s'en tenant aux caractères esthétiques essentiels). Synon. ébaucher, esquisser, suggérer.
A. — BEAUX-ARTS. Les feuilles entièrement dans l'ombre portée de celles qui sont au-dessus, qui n'ont ni reflets ni clairs, et qu'il est mieux d'indiquer (DELACROIX, Journal, 1854, p. 176). Ce petit soldat de plomb est représenté sous ses deux faces, et toutes les pièces de l'armure et du harnachement sont indiquées par des lignes d'un dessin vigoureux (D'ALLEMAGNE, Hist. jouets, 1902, p. 163).
B. — P. anal., LITT. Mais dans une satire d'une centaine de vers, il [Voltaire] n'a pu qu'indiquer çà et là quelques traits d'un tableau dont l'entière exécution aurait eu besoin du pinceau d'un plus grand maître (JOUY, Hermite, t. 2, 1812, p. 192). Je mis à profit le paisible quart d'heure de trajet jusqu'à Meudon pour l'interroger sur cette distinction entre le démoniaque et le satanique, qu'il n'avait fait qu'indiquer au passage vendredi dernier (DU BOS, Journal, 1928, p. 118).
Au passif. L'étranger reprit d'une voie basse (...) avec une emphase à peine indiquée (ARNOUX, Gentilsh. ceinture, 1928, p. 23). La scène grossit et déforme tout ce qui, dans le livre, est délicat et légèrement indiqué. Le roman fait sourire, la pièce fait rire aux éclats (GREEN, Journal, 1936, p. 67) :
11. ... l'extrême briéveté du texte n'est due qu'à ce que la plupart des choses n'y sont qu'indiquées ou rendues par des expressions qui sont tout-à-fait hors des conventions ordinaires de toutes les langues...
DESTUTT DE TR., Idéol. 3, 1805, p. 37.
Rem. La fréq. notable de vocables restrictifs à l'entour de indiquer (ne... que, à peine, légèrement, etc.) conduit à retrouver des valeurs signalées supra (I B 1 a rem.).
Prononc. et Orth. : [], (il) indique []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [1510 (BL.-W.3-5); 1512 (BL.-W.1)] 1611 (COTGR.); av. 1803 « esquisser » (LA HARPE ds GUÉRIN). Empr. au lat. indicare « indiquer, dénoncer, révéler ». Fréq. abs. littér. : 4 672. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 7 284, b) 8 374; XXe s. : a) 6 057, b) 5 521.

indiquer [ɛ̃dike] v. tr.
ÉTYM. 1510; lat. indicare « indiquer, dénoncer, révéler », de index, indicis. → Index, indice.
1 Faire voir (qqch., qqn) d'une manière précise, par un geste, un signe, un repère, un signal. Désigner, montrer, signaler.(Sujet n. de personne). || L'ouvreuse lui indiqua sa place. || Il indique à ses hommes la direction à prendre ( Diriger).(Avec un compl. second, de manière). || Indiquer qqn, qqch. du doigt, d'un signe de tête, du regard. || Indiquer un lieu par un signe. || « Elle m'indiquait avec une aiguille à tricoter les rondes inscrites sur une portée » (S. de Beauvoir, in T. L. F.).(Sujet n. de chose). || L'horloge, les aiguilles indiquent l'heure, deux heures (→ Évider, cit. 1). || Flèche (cit. 15), poteau indiquant le chemin à suivre. Donner. || Le clignotant indique la direction que va prendre la voiture. || Feu vert indiquant que la voie est libre.
1 Il se leva, ayant jeté de biais un coup d'œil sur la pendule et tressaillit malgré lui, à la voir indiquer la demie de six heures.
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 3e tableau, III.
2 Son doigt court et pointu indiquait avec amour les rosaces de fil que l'artiste avait reproduites avec une fidélité scrupuleuse.
J. Green, Léviathan, I, VII.
2 (1690). Faire connaître (à qqn) en le renseignant (une chose, une personne), que l'indication ait été ou non sollicitée. || Indiquer qqch. à qqn, lui indiquer qqch. || Il m'a indiqué l'adresse. Donner. || Indiquez-moi vos intentions. 1. Dire. || Elle cherchait l'endroit qu'on lui avait indiqué (→ Filature, cit. 4). || Pouvez-vous m'indiquer un bon médecin, un hôtel convenable, la rue où il habite, le garage le plus proche ? (→ Fosse, cit. 5; hasard, cit. 33). || Je lui ai indiqué une villa à louer. || C'est lui qui m'a indiqué ce moyen. Apprendre, enseigner, fournir (→ Efficacité, cit. 1).
3 Je voulais simplement vous demander de m'indiquer une petite taule, un peu tranquille, pour casser la croûte et boire un café.
P. Mac Orlan, la Bandera, I.
4 Une facile vengeance était mise à la portée d'Angèle : elle n'avait qu'à indiquer à la gendarmerie le lieu de son rendez-vous et il tombait ainsi dans un piège qu'il aurait, en quelque sorte, préparé lui-même.
J. Green, Léviathan, II, VIII.
(Sujet n. de chose). || Le baromètre indique les variations du temps. || Girouettes indiquant le mouvement de l'air (→ Alternatif, cit. 4). || Les renseignements que j'ai reçus ne m'indiquent pas l'édition (cit. 4) originale. || Sa conscience lui indique le bon chemin (→ Homme, cit. 154).
(Le sujet désigne un document écrit). || Cette carte n'indique que les grandes routes. || La table des matières n'indique que les grandes divisions de l'ouvrage. || Indiquer un nom. Dénommer, nommer. || L'inscription nous indique que c'est là un hommage (cit. 29) du pays basque. || La cote indique le cours. Coter. || Les italiques indiquent les exemples.
5 La règle de Saint Colomban (…) ne laisse pas les peines à l'arbitraire de l'abbé; elle les indique d'avance pour chaque délit avec une minutieuse et bizarre précision.
Michelet, Hist. de France, II, I.
6 Je vois indiqué qu'il est franc-maçon, avec le nom de la loge.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, XIV, p. 146.
Spécialt. (Par un exposé scientifique, circonstancié). Dire, enseigner, énumérer. || Indiquer les causes d'un phénomène. || Dictionnaire indiquant tous les emplois d'un mot. Définir. || Pouvez-vous m'indiquer quelle différence vous voyez entre ces deux thèses ? || Grammaire où sont indiquées les règles de l'ancienne poésie (→ Érudit, cit. 6). || Gourmet (cit. 3) capable d'indiquer la provenance d'un vin.
7 (…) il indiqua les symptômes auxquels on reconnaissait qu'une femme avait du tempérament.
Flaubert, Mme Bovary, III, VI.
8 Je ne peux pas vous dire mieux : je me rallie d'avance à la solution que vous m'indiquerez.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVI, p. 221.
Indiquer à qqn qqch. comme (et adj.), lui signaler que qqch. est… || « Ce qu'on a soin de vous indiquer comme curieux » (Flaubert, in T. L. F.).
Spécialt. || Indiquer un lieu à qqn, le lui faire connaître, lui expliquer comment s'y rendre, y accéder. || Pouvez-vous m'indiquer la gare, la poste ?
Déterminer et faire connaître (une date, un lieu choisis pour une rencontre, une réunion). || Indiquez-moi où et quand je vous retrouverai. || Auspices (cit. 1) permettant d'indiquer un jour pour une élection. Fixer.Au p. p. || À l'endroit indiqué, à l'heure indiquée.REM. Avec un complément autre que de temps ou de lieu, l'emploi de indiquer est vieilli, ou propre à la langue juridique (→ Audience, cit. 14).
9 Un second entretien n'aura pas plus d'inconvénient que le premier; le hasard peut encore en fournir l'occasion; vous pourriez vous-même en indiquer le moment.
Laclos, les Liaisons dangereuses, LXXXIII.
Spécialt. (Argot du milieu). Fournir les indications relatives à un acte délictueux (cambriolage, etc.). || Indiquer une affaire.
Le compl. est une proposition. || Indiquer à qqn que…; combien…, comment…, où…, pourquoi…, quand… || On ne vous a pas indiqué si l'avion avait du retard. || On va vous indiquer de quelle manière procéder, dans quelles conditions opérer.Indiquer à qqn de (et inf.).
3 Vx. Convoquer, assigner à une date déterminée. || « Louis le Débonnaire avait indiqué un parlement le jeudi saint » (Voltaire, Essai sur les mœurs, 23).
(Sujet compl. n. de personne). Spécialt et rare. Dénoncer. || Indiquer (qqn) à la police (→ Indicateur).
9.1 Ils multipliaient frénétiquement les dénonciations : Il est un autre droit que nous revendiquons, écrivait Brasillach, c'est indiquer ceux qui trahissent.
S. de Beauvoir, la Force de l'âge, p. 487.
4 (1835). Sujet n. de chose. Faire connaître l'existence ou le caractère de (un être, un objet ou un événement) en servant d'indice. Accuser, annoncer, attester, déceler, démontrer, dénoncer, dénoter, manifester, marquer, prouver, refléter, révéler, signaler, témoigner, trahir. || Ces traces indiquent le passage d'un chevreuil. || Ces monuments indiquent une civilisation avancée. Supposer. || Sur son front, les rides indiquaient son grand âge ( Écrire, graver, inscrire). || Détails indiquant l'époque d'un carrosse (cit. 2). || Les flancs (cit. 5) du taureau indiquaient une force immense. || Les entrailles de la victime devaient indiquer la volonté des dieux (→ Aruspice, cit. 1). || Rougeoiement indiquant l'emplacement (cit. 5) des boulevards illuminés. || Ce choix indique une remarquable fantaisie (cit. 34). || Tout indiquait la richesse, tout l'indiquait. Sentir (faire). || Symptômes qui indiquent une maladie grave. || Ce petit fait indique qu'il n'a rien changé à sa position. || Les arrestations (cit. 2) indiquaient qu'il fallait être prudent (→ aussi Croissant, cit. 1; hoquet, cit. 6). || Indiquer que… || Rien n'indique qu'il ait voulu nous tromper.REM. Pour d'autres types de complétives, → les ex. ci-dessus, infra cit. 9.
10 J'ai vu à la Trappe un ormeau du temps de Rancé : les religieux ont grand soin de ce vieux Lare qui indique les cendres paternelles mieux que la statue de Charles II n'indiquent l'immolation de Charles 1er.
Chateaubriand, Vie de Rancé, p. 138.
11 Tout à coup les soldats de cette petite troupe d'avant-garde eurent ce tressaillement connu des chasseurs qui indique qu'on touche au gîte.
Hugo, Quatre-vingt-treize, I. I.
12 (…) son regard n'indiquait rien d'autre qu'une curiosité pénétrante (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XI, p. 153.
(Mots, expressions). Signaler, vouloir dire. || Ce qu'indiquent les mots comme « ahuri » (cit. 2), « anaphylaxie » (cit. 1), « assaillir » (cit. 1), « babillard » (cit. 6), certaines locutions (→ Façon, cit. 30), un futur (cit. 15) antérieur, une étymologie (→ Géométrie, cit. 2), les guillemets (cit. 1).Pron. || La presque totalité s'indique par… (→ Approximatif, cit. 3).
13 Ce sont des noms hybrides, mi-grecs, mi-latins, avec des désinences en ité, indiquant l'état inflammatoire, et en algie, exprimant la douleur.
France, le Crime de S. Bonnard, VI, Œuvres, t. II, p. 465.
Méd. (Vx à la forme active). Faire connaître comme étant la médication appropriée. Indication. || « La force du pouls indiquait une saignée » (Littré).
Mod. (Passif, p. p., et adj.). || Remède, traitement indiqué dans tel ou tel cas, telle ou telle affection (contr. : contre-indiqué).Fig. (En parlant de ce qu'il est requis, opportun de faire dans telle ou telle occasion). || C'était le moyen indiqué, tout indiqué ! || Voyons, c'est tout à fait indiqué ! || Non, ce n'est guère indiqué. || Il n'était pas indiqué de lui en parler.
5 (Av. 1803). Arts. Représenter en s'en tenant aux traits essentiels, sans s'attacher aux détails. Dessiner, ébaucher, esquisser, tracer. || L'artiste s'est contenté d'indiquer le paysage à l'arrière-plan. || Indiquer des rehauts avec du blanc (→ Grisaille, cit. 2). || Quelques hachures (cit. 1) pour indiquer les ombres. Marquer. || Projet, esquisse, où certains éléments sont à peine indiqués.
Par anal. (Littér.). || L'auteur n'a fait qu'indiquer le caractère de ce personnage secondaire. || Les circonstances historiques sont à peine indiquées dans ce roman. || Bornons-nous à indiquer brièvement le fait (cit. 20).(En esquissant soi-même le geste, le mouvement). || Le metteur en scène a indiqué aux acteurs un jeu de scène. || Professeur de danse indiquant un pas à ses élèves (→ Farandole, cit. 2).
14 Enfin, il lut la lettre comme on lit au théâtre, avec une voix blanche, en indiquant quelques gestes.
Zola, Nana, p. 24.
——————
s'indiquer v. pron.
Voir ci-dessus, 4. (supra cit. 13).
——————
indiqué, ée passif et p. p.
Voir ci-dessus, 2. et 4.
DÉR. (Du rad. lat.) V. indicateur, indicatif, indication.
COMP. Indique-fuite.
HOM. (De certaines formes) Indican, indic, indique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • indiquer — Indiquer. v. a. Monstrer, enseigner, ou quelque chose, ou quelque personne que l on cherche, ou qui est necessaire. Je luy ay indiqué cette terre qui est à vendre, qu il a achetée. je luy ay indiqué un fonds pour se faire payer. indiquez moy un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • INDIQUER — v. a. Montrer, désigner une personne ou une chose. Indiquez moi le plus jeune de ces trois hommes. Indiquer une chose du doigt. Allez à la place que je vous indique. L aiguille de cette horloge indique trois heures.   Il signifie aussi, Faire… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INDIQUER — v. tr. Montrer, désigner une personne ou une chose. Indiquer une chose du doigt. Allez à la place que je vous indique. L’aiguille de cette horloge indique trois heures. à l’heure indiquée. Il signifie aussi Faire connaître, enseigner à quelqu’un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • indiquer — (in di ké), j indiquais, nous indiquions, vous indiquiez ; que j indique, que nous indiquions, que vous indiquiez, v. a. 1°   Faire connaître, enseigner à quelqu un une personne ou une chose. Il m a indiqué votre demeure. Je lui ai indiqué un bon …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • indiquer — vt. INDIKÂ (Aix, Albanais, Villards Thônes), îdikâ (Albertville). E. : Marquer, Renseigner …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Indiquer la main — ● Indiquer la main indiquer le sens d ouverture d une porte …   Encyclopédie Universelle

  • contre-indiquer — [ kɔ̃trɛ̃dike ] v. tr. <conjug. : 1> • 1770 ; de contre et indiquer 1 ♦ Méd. Déconseiller, interdire par une contre indication. Contre indiquer un remède. 2 ♦ P. p. adj. Cour. CONTRE INDIQUÉ, ÉE. Qui ne convient pas, est dangereux (dans un… …   Encyclopédie Universelle

  • contre-indiquer — (kon trin di ké) v. a. Terme de médecine. Fournir une contre indication. L excitation présente du malade contre indique l emploi des toniques. ÉTYMOLOGIE    Contre, indiquer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONTRE-INDIQUER — v. tr. Donner une contre indication. Il ne s’emploie guère qu’au participe passé. Ce traitement est contre indiqué …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • de — 1. de [ də ] prép. • 842; lat. class. de qui s est substitué en bas lat. à l emploi du génitif ♦ Mot invariable qui sert à établir des rapports variés entre deux mots ou groupes de mots. REM. De s élide généralt en d devant une voyelle ou un h… …   Encyclopédie Universelle